# 🌍 — IRL

L’identité numérique et les noms de domaine Web3

Par Louis VALENTIN , le 23 décembre 2022 - 9 minutes de lecture

De nos jours, l’identité numérique et l’identité physique tendent à se confondre. Alors que l’identité physique représente “L’ensemble des éléments qui, aux termes de la loi, concourent à l’identification d’une personne physique”, l’identité numérique regroupe les informations (données) qu’un internaute laisse, dans le sillage de sa navigation sur internet. C’est donc une somme d’éléments concourant à identifier une personne physique, sur le web (Nom, prénom, âge, IP, profil, adresse mail, adresse, etc.).

Différents types d’identités numériques

De notre point de vue, on trouve deux types d’identités numériques distinctes :

  • une identité sociale, créé par nous-mêmes, sur les réseaux sociaux notamment
  • Et une identité “produit” également créé par nous-même, mais à notre insu. Elle regroupe nos habitudes de consommation, l’achat de biens et services etc. en somme, toutes les données que les internautes disséminent dans leur comportement en ligne. Cette identité, les entreprises l’adorent ! Elles analysent vos habitudes et proposent des offres ciblées ou revendent vos données à des annonceurs. C’est la base du ciblages e-marketing, du retargeting et toutes les techniques de marketing des 20 dernières années. On ne va pas se mentir, recevoir une pub ciblée pertinente plutôt qu’une annonce pour des couches senior quand on a moins de 30 ans, c’est mieux.

Cependant, la question de la propriété des données se posent depuis de nombreuses années : réglementation européenne sur les cookies, RGPD, consentement sur l’utilisation des données personnelles etc. sont des réponses juridiques au fameux adage “si c’est gratuit, c’est toi le produit”.

L’arrivée du web3 bouscule aujourd’hui les principes établis et remodèle les notions d’identité numérique. Dans cet article, nous allons tout d’abord voir qu’est-ce que l’identité numérique dans le Web3, nous nous pencherons ensuite sur l’innovation des noms de domaine

tokénisé et leurs utilité pour enfin vous présenter des cas d’utilisation concrets afin que vous puissiez, au mieux entrevoir leurs utilité.

Image générée par l’IA-DALL-E : Représentation de l’identité numérique dans le Web3 par une main, graphic art, 4k

1. Qu’est-ce que l’identité numérique dans le Web3 ?

1.1 La guerre des utilisateurs dans le Web2

Dans le Web2, l’identité numérique d’une personne varie d’un site à l’autre. Elle dépend de la plateforme propriétaire : il faut un compte pour se connecter à Facebook et un autre, pour se connecter à Twitter, et ce, même si la personne utilise la même adresse mail pour créer ces 2 comptes.

Evidemment, vous avez remarqué que lorsque vous avez créé un compte Instagram, vous avez accès à la galaxie de services du Groupe Meta (Facebook, Instagram, Whatsapp mais aussi Oculus) tout comme Google avec Gmail, Drive, Meet etc… Cependant, il n’y a pas d’interopérabilité entre ces GAFAM voire inversement, ces géants d’internet se livrent une guerre pour imposer leur standard d’identité en offrant un service facilitant la connexion à des sites via leur service propre. Dans le Web2, les utilisateurs utilisent une plateforme et donnent accès à leurs données personnelles en échange.

La prochaine fois, demandez vous pourquoi Google ou Meta propose gentiment la possibilité de “connectez-vous avec votre compte [Google] ou [Meta]” sur un site marchand…

1.2 Le Web3 et la propriété des données

Le Web3 offre une expérience complètement différente, et permet aux utilisateurs d’avoir une entré unique pour leur identité numérique, par le truchement de leur portefeuille numérique (Wallet).

Initialement, un wallet non-custodial (retrouvez l’explication ici) permet la détention de crypto-actifs et peut être utilisée pour stocker et gérer des données personnelles de manière sécurisée, grâce à la technologie blockchain. En général, l’identité numérique Web3 est considérée comme un moyen de renforcer la sécurité et la confidentialité des transactions en ligne, en fournissant un moyen fiable d’authentification et de vérification de l’identité.

De plus, cette identité numérique est multiplateforme, ce qui veut dire qu’elle permet aux utilisateurs de se connecter à différentes applications et plateformes depuis un unique wallet et choisir quelles données ils souhaitent partager.

En somme, votre identité numérique vous appartient et vous en avez le contrôle sur son partage/sa diffusion ou non !

Big news : le respect de votre sécurité en ligne et de votre vie privée fait donc son grand retour !

Vive la privacy et la décentralisation !

2. L’innovation des noms de domaine Web3, (DNS) comment ça fonctionne ?

Le DNS → Domain Name System

Les noms de domaine Web3 sont des jetons non fongibles (NFT) qui peuvent être échangés sur des plateformes comme Solsea ou OpenSea. De plus, les domaines Web3 ont des extensions de domaine Web3 telles que .crypto, .dao et .eth.

Une fois enregistré sur une blockchain publique, personne ne peut vous enlever votre nom de domaine.

Pour imager, un nom de domaine dans l’univers web2 permet de remplacer l’adresse IP du site sur lequel vous vous rendez (ex : 69.63.176.13), par son nom que tout le monde connaît (ex : Facebook.com) : c’est plus smooth à la lecture.

Pour le Web3, c’est la même chose, en revanche, vous donnez un nom à votre adresse wallet. Vous voyez ? Le long mélange de chiffres et de lettres qui n’est ni facile à lire et encore moins à retenir… Et bien, vous remplacez cette suite de chiffres et lettres par votre nom ou un pseudo ! (restons « anon » SVP !)

Plus besoins de demander : “ton adresse commence bien par 0x073B et finit par 08f6 ?” vous avez juste à dire “envoie la transaction à : nom.eth” qui représente alors l’adresse de réception.

Cette innovation lève une barrière à l’entrée conséquente quant à la facilité d’utilisation d’une adresse crypto. En effet, il est plus simple d’interagir avec une adresse nommée pour toucher un large public et faciliter l’expérience utilisateur.

Avantage d’un nom de domaine décentralisé ?

Dans le monde du Web3, avoir un nom de domaine se révèle être d’une grande utilité et cette utilité est également amenée à augmenter au fur et à mesure du temps que la technologie évolue.

Il y a plusieurs avantages à avoir un nom de domaine décentralisé :

  1. Indépendance et autonomie : les noms de domaine décentralisés ne dépendent pas d’une autorité centrale pour leur attribution ou leur gestion, ce qui les rendent plus résistants à la censure.
  2. Sécurité et confidentialité : un DNS, associés à une adresse de wallet permet de protéger les données et les transactions liées à un nom de domaine de manière sécurisée et confidentielle.
  3. Contrôle des données : les utilisateurs de DNS ont le contrôle sur leur nom de domaine et les informations associées, ce qui leur permettent de décider comment et avec qui partager leurs données.
  4. Interopérabilité et ouverture : les noms de domaine décentralisés sont compatibles avec de nombreuses technologies et protocoles, ce qui facilite l’intégration et la collaboration avec d’autres systèmes décentralisés.
  5. Innovation et expérimentation : les noms de domaine décentralisés permettent de tester et d’adopter des approches alternatives pour la gestion des noms de domaine, ce qui peut favoriser l’innovation et l’évolution de la technologie.

Le marché des noms de domaine décentralisés

Les noms de domaine Web3 font partie intégrante de la nouvelle identité numérique en ligne. Leur rythme d’échange a d’ailleurs évolué de façon exponentielle ces 3 dernières années.

Sur opensea (première plateforme d’achat et d’échange de NFT au monde) le volume d’échange des noms de domaine Ethereum Name Service (ENS) a dépassé, en septembre 2022, les collections de NFT les plus connues (BAYC, CloneX ou encore Moonbirds) pour atteindre 3 762 ETH, soit 6,6 millions USD de volume sur une semaine et ce, juste sur Opensea.

C’est tout simplement COLOSSAL ! D’autant plus que ENS n’est pas la seule structure proposant des noms de domaine.

Où acheter un nom de domaine Web3 ?

On peut aujourd’hui trouver un DNS (Decentralized Name Service) sur bon nombre de protocoles décentralisé, en voici quelques exemples :

  1. ENS
  2. Namecoin
  3. Handshake
  4. Blockstack
  5. Unstoppable Domains
  6. Zilliqa
  7. Chainlink
  8. Evmos
  9. Althea Network.

3. Quelles entreprises utilisent les noms de domaine décentralisés ?

Les grandes marques, bien au fait de l’importance des DNS, se positionnent et créent leurs nouvelles identités numériques à travers les noms de domaine décentralisés !

En effet, pour améliorer leur visibilité et leur engagement auprès de leurs consommateurs, les grandes marques que nous connaissons tous s’installent et se préparent à l’adoption massive de la blockchain et du Web3.

Les noms de domaine web3 des grandes marques ne sont plus disponible et ce n’est pas anodin. Celles-ci les ont déjà achetés ou sont réservés, voir mis aux enchères !

Nike, Adidas, Lacoste, Dior, Rolex, TAG Heuer : tous ont déjà fait le choix de se tourner vers l’opportunité que représente le web3 et l’innovation des noms de domaine en achetant parfois une multitude de noms.

Nike est un des acteurs ayant investi le plus dans les ENS avec sa branche web3 RTFKT (prononcé « artefact » en français, « artifact » en anglais), l’entreprise a déjà 10 ENS et n’hésite pas à y mettre le prix ! Pour exemple : “dotwoosh.eth”, acheté 19.72 ETH soit environ 35 000$ au moment de l’achat.

Conclusion

Vie privée, sécurité en ligne, datas et identité numérique sont des sujets que le Web3 a remis sur la table depuis quelques années. Les noms de domaine décentralisés font maintenant plus que jamais partie intégrante de l’évolution de notre identité numérique en nous permettant, en tant qu’utilisateurs, de reprendre la main sur nos données personnelles et leurs diffusion.

De plus, les DNS Web3 représentent une grande avancée, pour rendre l’interaction avec la blockchain plus accessible et facilite l’adoption du web décentralisé tel qu’il se dessine aujourd’hui.

Les entreprises deviennent plus transparentes et tournées vers leurs utilisateurs, comme c’est déjà le cas avec Nike, Lacoste ou encore Renault.

Demain, particuliers, applications et sites web utiliseront des noms de domaine décentralisés pour naviguer, pour une identité numérique redéfinie, unique, transparente et plus sécurisée.

Louis VALENTIN

Passionné de blockchain depuis 2019, je teste tous les projets et m'intéresse à toutes les technologies que je trouve sur mon chemin web3 ! Sportif et baroudeur à mes heures perdues, je parcours le monde avec mon sac à dos, mais je suis aussi copywriter et advisor crypto à plein temps ! J'aime écrire, build et partager les nouvelles pépites du Web3.

Voir les publications de l'auteur