# 🕹️ — Play to Earn

Noobizes – La solution Play for earn

Par Dominique PRASIVORAVONG , le 30 mai 2022 - 9 minutes de lecture

La blockchain et les NFT ont explosé en 2021, notamment avec l’avènement du modèle Play To Earn (« P2E »).

En ajoutant une couche de crypto-monnaies dans les jeux vidéo, la promesse des studios est de rémunérer les joueurs. Avec Axie Infinity en tête de liste, les P2E ont envahi l’espace et ont hypé toute une communauté qui y voit le graal : vivre d’un loisir, voire d’une passion. Cependant, en créant des jeux vidéo directement adossés à une blockchain, ces nouveaux studios ont malheureusement mis le focus sur le « Earn », plutôt que le « Play ».

Or, c’est une toute autre approche que nous vous proposons de découvrir aujourd’hui avec Noobizes. Il ne s’agit pas d’un énième P2E qui promet de vous rendre riche (quoique…) mais c’est une solution pour faire entrer le Web3 dans le eSport . Par l’apport de la blockchain et des cryptos, Noobizes ambitionne de monétiser ses skills, tout en jouant à ses jeux préférés.

Découvrons le projet au travers de cette early preview.

Noobizes : les fondements

Il y a déjà 5 ans, le fondateur, Sofiane Seridji, faisait un constat simple : il avait passé un temps incalculable sur les jeux vidéo ! Il n’était pas mauvais mais tout ce temps devant son écran avait certes, été du plaisir, mais n’avait été absolument pas rentable. L’idée de Noobizes est parti de ce constat : comment monétiser son temps et ses skills ?

Le esport existait depuis longtemps, des Pro-Gamers (NDLR : on disait « PGM » à mon époque) gagnaient déjà grassement leur vie et certaines nations sont devenus leaders dans le secteur (Corée du Sud, Japon, USA). Mais il reste très difficile de faire partie de l’élite même en prenant beaucoup de risques : tout lâcher et s’entrainer sans relâche…. Au risque de ne pas y arriver.

Sofiane rencontre alors Bastien Maillet, puis Julien Seban et Lucas Giffard. Les quatre fondateurs seront rapidement rejoints par Julien Leprou pour constituer l’équipe telle qu’elle est aujourd’hui. Ensemble, ils bâtissent les fondements de Noobizes.

Leur objectif est simple : aider les millions de gamers à travers le monde à devenir des pro-gamers, c’est-à-dire, vivre du gaming.

Dans les fondements de Noobizes, on retrouve également les valeurs du Web3 que sont la décentralisation/la transparence, la co-construction et une répartition plus juste des revenus entre les créateurs et la communauté.

Le principe

A contrario du modèle P2E, Noobizes a été pensé par des joueurs pour des joueurs.

Plutôt que s’improviser studio de développement, le principe est simple : développer une technologie performante, efficace et très économe en ressources (pour ne pas perturber les performances des machines) afin d’apporter la blockchain et une token natif à des « bangers » (NDLR : expression qui vient de la musique et qui signifie « une excellente chanson, qui fait danser », « un son lourd ». Par extension, on l’utilise pour qualifier quelque chose de très bon).

En effet, il existe des centaines de jeux parfaitement taillés pour la compétition, déjà joués par des millions de personnes et surtout, créés par des studios expérimentés : APEX, League of Legends, FIFA, Counter-Strike etc.

Le principe de Noobizes est simple mais puissant : permettre à n’importe qui de monétiser ses compétences en gaming. En 1 vs 1 ou à travers des tournois, les joueurs qui s’engagent dans Noobizes ont l’opportunité de transformer leurs aptitudes en monnaie sonnante et trébuchante et ce, en jouant à de « vrais » jeux.

Pour cela, Noobizes s’interface avec les jeux pour automatiser le recueil des données et leur traitement pour les inscrire sur une blockchain. Ceci, afin de mettre en place le « Proof Of Victory ».

Proof of victory : la killer-feature

Noobizes base son système sur le « Proof of Victory » : l’idée est d’agréger automatiquement pour fiabiliser et inscrire définitivement les scores des joueurs dans une blockchain.

Le Proof of Victory reposant sur les API (accès aux données des jeux nativement implémentés) et des données temps-réel, toutes les statistiques des joueurs sont récoltés pour composer le palmarès. En fiabilisant au maximum la récolte des données et en l’inscrivant sur une blockchain, le Proof of Victory est la promesse d’un « track record » parfaitement transparent et multichain.

On peut légitimement se poser la question de l’intérêt de la blockchain. En effet, le suivi des statistiques des joueurs existe depuis très longtemps. Mais Noobizes a poussé son développement très loin dans l’automatisation : la blockchain apporte sécurité et transparence, ainsi que l’émission d’un token pour créer une économie robuste.

Automatisation et blockchain

Les 4 ans de développement ont permis d’arriver à un niveau d’automatisation élevé, qui permet notamment :

  • De se passer de modération manuelle : pas besoin de faire une copie d’écran de ses résultats, ou pire, d’une photo de son hardware. Contrairement aux plateformes actuelles qui, certes couvrent une très grande quantité de jeux mais avec un système de modération pénible, Noobizes a déjà la technologie pour automatiser et fiabiliser les résultats sur toutes les parties. La modération humaine est inutile : en cas de contestation, c’est la data qui parle.
  • D’être parfaitement intégré : l’UX pousse à faciliter au maximum l’intégration. La plateforme se veut très intuitive et réduit au maximum les interactions pour lancer Noobizes.

La décentralisation permise par la blockchain et le token $NBZ sont également la pierre angulaire pour une gouvernance orienté utilisateurs, qui récompensent plus fortement la communauté.

Noobizes redistribuera entre 25% et 40% des revenus générés par les challenges, les tournois, la vente de NFT et à terme, de merchandising aux détenteurs de NBZ.

A noter : un Proof of Concept existe depuis plusieurs mois et que vous pouvez tester ici : https://alpha.noobizes.com/

Le $NBZ

Il s’agit du token natif du projet Noobizes, sur lequel repose l’économie du projet.

C’est via ce token que les joueurs seront récompensés. Le système repose sur la génération de revenus actifs et passifs.

  • Revenus actifs : jouer pour gagner ou « Play For Earn ». Ici, c’est bien l’aspect compétitif initial qui domine. Par ailleurs, notons que Noobizes ambitionne très rapidement d’obtenir une licence de paris sportif afin d’engager les joueurs à parier sur eux-mêmes mais également, sur les évènements et les champions. Toute une économie est possible, à l’instar de tous les sports.
  • Revenus passifs : il sera possible de « staker » (immobiliser ses tokens contre un versement d’intérêts) ses $NBZ. Les tokens immobilisés serviront notamment à l’équipe de poursuivre le développement du projet, le financement des tournois, des évènements etc…

Nous avons eu la chance de lire le White Paper avant sa sortie officielle et pouvons déjà affirmer que les réflexions sont très avancées quant à la tokenomics du projet.

Les NFT

Parce que sur HelloToken, nous aimons les NFT, nous nous sommes intéressés à la proposition de Noobizes en la matière. Ici, il y a plusieurs approches :

  • La carte de membre, ou « NBZ Pass », qui donne différentes utilités sur la plateforme : accès gratuit à des tournois, commissions de fonctionnement réduites, réductions sur les services etc.
  • Des trophées, sous forme d’assets digitaux
  • Des NFT artistiques, designés par des artistes de l’univers gaming

L’apport pour le eSport

Comme dit précédemment, l’objectif de Noobizes est de faciliter l’émergence des pro-gamers en amenant une solution pour tous. Dès qu’un joueur démarre une carrière via Noobizes, il crée son « gamer track record ».

Par ailleurs, la monétisation dès le « bas de l’échelle » permettrait de faire émerger plus facilement de potentiels joueurs professionnels. En effet, il est très difficile aujourd’hui de vive du eSport : sauf en intégrant une équipe pro, avoir des sponsors et jouer à un haut niveau, être « pro-gamer » reste un doux rêve. Noobizes souhaite faciliter l’émergence du pro-gaming en rémunérant très rapidement les bons joueurs, quelque soit le niveau.

Du débutant au joueur avancé, le classement par niveau permet de jouer contre des adversaires équivalents, avec des incitations financières à la clé. En s’améliorant, les joueurs s’élèvent dans les niveaux et a fortiori, les niveaux de primes suivent l’évolution.

Noobizes peut accélérer le développement du eSport : les studios restent concentrés sur le « Play », Noobizes apportent le « Earn ».

Conclusion

Sur HelloToken, en tant que fans de jeux vidéo, nous ne pouvons qu’accueillir avec enthousiasme le projet Noobizes. En cette mi-2022, force est de constater que le modèle P2E est déjà en train de s’essouffler, faute à des studios qui misent avant tout sur le « Earn » plutôt que le « Play ». La réflexion du projet existait bien avant la mode du Play To Earn.

Partant d’une ambition d’automatiser la récolte de données de jeux, Noobizes est devenu une solution Web3 pour le gaming compétitif. Porté par 5 fondateurs passionnés de jeux vidéo, il s’agit d’un projet pensé pour les joueurs, où la technologie apporte une solution pertinente, et pas l’inverse.

Le jeu vidéo, considéré comme le 10ème art, est à un niveau de maturité tel qu’il génère largement plus de chiffre d’affaires que le cinéma ou la musique :

 

Source : https://fr.statista.com/infographie/22382/chiffre-affaires-mondial-industrie-du-divertissement-jeux-video-cinema-musique-enregistree/

Noobizes s’attaque ainsi à une industrie en perpétuelle croissance, source d’un potentiel extrêmement fort. Cependant, c’est aussi un marché très concentré sur les studios AAA et les plateformes de distribution (Steam, Origin, Epic Games etc.). Rien n’empêche qu’une plateforme développe elle-même une telle solution, même si cela nous semble peu probable notamment car Noobizes est intrinsèquement décentralisé et orienté communauté.

 

Liens utiles :

Site internet de Noobizes

Alpha de Noobizes

Twitter de Noobizes

Discord de Noobizes

Dominique PRASIVORAVONG

Geek depuis (trop) longtemps, 1er PC : 286 à 16Mhz 🚀 Artiste martial (Taekwondo BB 🥋, Muay Thaï 🥊) #Sport #Bagarre. Amateur de tocantes ⌚ Accessoirement double profil Finance/RH 🤓 Trop curieux pour être simplement ce qu'on attend de moi.

Voir les publications de l'auteur

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.